Comment tricher au blackjack ?

Bien que l’utilisation de la stratégie de base augmente considérablement vos chances de gagner au blackjack, certains joueurs ont au fil des années tenté de mettre au point des techniques pour battre le casino. La technique la plus célèbre et la plus efficace est sans conteste le comptage de cartes, popularisé par de grands noms du blackjack tels qu’Edward Thorp ou Al Francesco. Néanmoins, les mélangeurs de cartes automatiques ont changé la donne et des joueurs peu scrupuleux ont mis au point des techniques illégales pour tricher au blackjack. Nous vous offrons ci-dessous un aperçu des techniques de triche qui ont été recensées dans les casinos à travers le monde.

attention-casino Attention ! Les techniques de triche recensées sur cette page sont totalement illégales et nous n’encourageons en aucun cas nos joueurs à les mettre en pratique au casino. La stratégie de base ainsi que le comptage des cartes sont les seules techniques 100% légales qui vous permettront d’augmenter considérablement vos chances de gagner au blackjack.

Les techniques de triche populaires au blackjack

Le marquage des cartes

Le marquage des cartes est une des techniques illégales les plus fréquemment utilisées depuis l’avènement des mélangeurs de cartes automatiques. En connaissant la valeur de la carte fermée du croupier, il est en effet beaucoup plus facile de prendre l’avantage sur la maison. La méthode la plus populaire consiste à gratter discrètement le dos d’une carte avec les ongles. Bien entendu, une femme passera plus inaperçue qu’un homme qui a des ongles anormalement longs. D’autres méthodes populaires consistent à placer discrètement une substance visible seulement avec des lunettes ou des lentilles de contact spéciales sur la carte ou à la plier légèrement. Les cartes les plus fréquemment marquées sont celles qui valent dix points, permettant ainsi aux joueurs de savoir si le croupier va obtenir un blackjack naturel.

L’échange de cartes

blackjack-tricherie

Certains experts en tricherie échangent leurs cartes en un tour de passe-passe.

Dans le film classique « The Sting », on voit comment le personnage interprété par Paul Newman, Henry Gondorff, triche au poker en effectuant un tour de passe-passe qui lui permet de remplacer la carte qu’il a en main par une autre cachée dans sa manche. Cela a l’air très simple dans le film, mais en réalité l’échange de cartes est très difficile à accomplir, surtout à une époque où les casinos sont tous équipés de caméras de surveillance. On note que parfois, le joueur va être accompagné d’un complice qui va distraire le croupier pendant le tour de passe-passe. La temptation est énorme, mais les conséquences peuvent l’être aussi si le joueur se fait prendre.

Espionnage du croupier

Cette technique de triche très basique nécessite la présence d’un complice qui va se cacher derrière le croupier et tenter de voir ses cartes tandis que le joueur est assis à la table de jeu. Lorsque le complice arrive a déterminer la valeur de la carte du croupier, il va avertir le joueur en faisant un signal discret.

Les appareils électroniques

Lorsque des joueurs de blackjack professionnels tels que Ken Uston commencèrent à utiliser des appareils électroniques aux tables de blackjack dans les années 70, ils n’attirèrent pas trop l’attention de la direction des casinos car ces machines insolites étaient considérés comme de simples pense-bêtes. Mais avec le développement de l’informatique, ces appareils furent de plus en plus sophistiqués, permettant de calculer les probabilités en un éclair ou encore de donner des conseils sur le montant des mises. De nos jours, les appareils électroniques sont tous bannis des tables de blackjack, sans exception.

Tricher avec le croupier

On a relevé des cas de collusion où un joueur et un croupier étaient de mèche, permettant ainsi au joueur de remporter un joli pactole qui serait ensuite partagé avec le croupier. Inutile de dire que cette technique de triche peut engendrer des conséquences très graves s’ils se font démasquer. Dans des cas plus rares, le croupier était de mèche avec la direction du casino et truquait les parties pour que la maison soit toujours gagnante. Cette forme de tricherie est également très risquée puisqu’elle peut durablement nuire à la réputation d’un casino.

Le mot de la fin

Machiavel a affirmé que la fin justifiait les moyens, mais si vous utilisez une des techniques de triche listées ci-dessus, vous risquez de finir dans de beaux draps, la peine pouvant parfois aller jusqu’à la prison. Le blackjack est un des rares jeux où il est possible de prendre l’avantage sur le casino en utilisant des techniques tout à fait légales, alors pour être un joueur gagnant, apprenez à jouer au blackjack comme un vrai pro, en utilisant la stratégie de base et le comptage des cartes.

Avis des Joueurs